Coccinelle, les attirer au jardin

Les 12 papillons les plus répandus dans nos jardins

Les papillons sont des insectes fragiles dont les populations déclinent, on estime que 30% des espèces de prairie ont disparu dans les 15 dernières années. L’usage des pesticides, l’arrachage des haies, la monoculture, la pollution lumineuse et la mortalité routière ont porté un coup fatal à cet insecte aussi essentiel que l’abeille pour la pollinisation.

Faites de votre jardin un havre de paix pour ces lépidoptères car de nombreuses espèces de plantes dites entomophiles, ont besoin des insectes pour assurer leur reproduction : en passant de fleur en fleur à la recherche de nectar, les insectes transportent le pollen fécondant. Les papillons y contribuent fortement aux côtés des abeilles.

Les lépidoptères sont des insectes holométaboles dont la forme adulte est appelée communément papillon.
Il existe dans le monde plus de 150 000 espèces recensées dont 5 000 en France. Ce sont des insectes à métamorphose complète : œuf, chenille, chrysalide, papillon.

Des passionnés de papillons près de chez nous

Vous pourrez suivre également les papillons observés par Jean-Claude Charissou à Saint-Pierre-de-Frugie, commune du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin située au sud de Châlus à une trentaine de kilomètres de Rochechouart à vol de papillon : http://www.saintpierredefrugie.fr/-Les-papillons-de-mon-jardin-.html

Un autre site intéressant : https://lamaisondupapillon.org développé par un passionné des papillons qui a implanté dans le Sud-Ouest de la France, une « ferme » d’élevage afin de protéger l'habitat des papillons en multipliant les plantes-hôtes, d’attirer les lépidoptères et de les réintroduire.

Belle-dame

belle-dame papillon des jardins

C'est une espèce migratrice qui passe l'hiver en Afrique, sans doute l’espèce diurne la plus répandue dans le monde ; on la rencontre d’avril à octobre en Europe. Les plantes-hôtes affectionnées : chardons, grande ortie, mauve, bourrache, plaintain, artichaut, lavande…

60-65 mm

Argus bleu

argus bleu papillon des jardins

Appelé aussi Azuré commun, c'est un petit papillon et l’un des plus communs en Europe. Son habitat est très varié, prairies, bords de chemins, jardins. Les légumineuses sont des plantes-hôtes fortement appréciées comme trèfle, lotier, luzerne, vesce…

jusqu'à 30 mm

Aurore

aurore papillon des jardins

L’aurore se retrouve dans tous les milieux fleuris, prairies, lisières de bois ou talus herbeux. L'apex des ailes antérieures du mâle sont orange bordé d'une petite ligne noire tandis que la femelle est blanche. Les plantes-hotes sont les crucifères comme les cardamine, julienne des dames, monnaie du pape.

35-45 mm


Citrus ou Citron

citron papillon des jardins

Il détient le record de longévité, jusqu'à 12 mois à l'état de papillon. Il hiverne à surtout en groupe dans les lierres, les ronciers ou des anfractuosités d’une pierre, le creux d’un arbre. Parmi les premiers papillons à butiner en février les quelques fleurs écloses comme les pissenlits. Il fréquente régulièrement les jardins fleuris.

40-45 mm

Flambé ou Voilier

flambé papillon des jardins

Le Flambé ou Voilier est un grand papillon possédant une queue et connu pour ses grands vols planés. Il fréquente les jardins fleuris, vergers et haies. Les plantes-hôtes de la chenille sont le prunellier, les cerisiers, les aubépines, les pêchers.

jusqu'à 70 mm

Paon de jour

paon de jour papillon des jardins

Il est présent dans toute la France et est facilement identifiable grâce à ses ocelles rappellant les plumes de paon alors que la face ventrale est brune. La larve affectionne l'ortie dïoque tandis que l'adulte butine buddleia, sureau, trèfles. Il hiverne à l'état adulte.

50-60 mm

Tabac d'Espagne

tabac d'espagne papillon des jardins

Il est présent dans toute la France et affectionne les clairières fleuries des forêts. L'espèce hiverne à l'état de chenille néonate sur les écorces d'arbres puis descend sur sa plante-hôte, les violettes, au début du printemps. Il butine les ronces, les chardons et les eupatoires. 

60-80 mm

Machaon

machaon papillon des jardins

Appelé aussi Grand Porte-queue. On peut le confondre avec le Flambé qui lui possède des rayures et non un damier noir et crème. Il affectionne les prairies fleuries, les abords de culture. Ses plantes-hôtes sont les ombellifères comme le fenouil, la carotte sauvage, la livèche ou le cerfeuil. La femelle pond isolément et au gré de ses déplacements. 

80-90 mm

La Petite-Tortue

petite tortue papillon des jardins

La petite-tortue est très commune dans nos jardins. Sa chenille se nourrit d’orties. On la voit voler parfois l’hiver lors de belles journées ensoleillées car elle hiverne à l'état de papillon. La Petite-Tortue a connu un fort déclin au début des années 2000 pour des raisons non encore expliquées car les orties, sa plante-hôte, est tout aussi abondante.

40-55 mm

Sphinx colibri

sphinx colibri papillon des jardins

La longue trompe du moro-sphinx ou sphinx colibri lui permet de butiner les fleurs en vol stationnaire à la manière des colibris. Il fréquente les prés et jardins où on le rencontre d'avril à août. Les plantes-hôtes sont les gaillets, silènes, valérianes.

45-50 mm

Vulcain

vulcain papillon des jardins

Le Vulcain fréquente les jardins, zones urbaines, bords de rivières, rochers. Il apprécie les fruits avancés et tombés au sol des pruniers par exemple, le nectar des buddleias, des marguerites, des artichauts et bien d'autres fleurs. Plantes-hôtes appréciées : orties, pariétaires.

50-60 mm

Robert-le-Diable

robert-le-diable papillon des jardins

Le Robert-le-Diable ou Gamma est assez commun dans nos régions. Ses ailes sont très découpées. Il fréquente les forêts, haies, jardins. Son vol est rapide. Les plantes-hôtes sont les orties, saules, groseilliers, ormes. Il butine volontiers les fleurs de ronces ou de sureau.

40-50 mm

Piéride du chou

Piéride du chou sur fleurs d'agastache

Nuisible pour les cultures
La piéride du chou est un migrateur au vol puissant. Elle surtout connue de tous les jardiniers qui plantent des choux (voir article spécial piéride du chou) car sa plante-hôte favorite est le chou cultivé et parfois les capucines.

(lire l'article qui lui est dédié)

jusqu'à 65 mm

Brun du pélargonium

brun du pélargonium papillon des jardins

Nuisible pour les pélargoniums
Originaire d’Afrique Australe, il a été introduit à la fin des années 1990. Aujourd’hui une espèce invasive. Comme son nom l’indique, il se développe sur les pélargoniums de nos balcons et jardins, faisant des dégâts considérables. En France, ses prédateurs naturels sont les petits passereaux.

15-30 mm