La poule limousine

La poule grise du Limousin, une origine ancestrale

C'est une poule rustique issue de races locales anciennes et plus spécifiquement de Corrèze. 

Elle est connue surtout pour son coq dit "coq de pêche du Limousin" dont les petites plumes du dessus servent de mouche à la pêche à la truite.

La grise limousine de Thérèse qui surveille ses poussins à l'abreuvoir © Henri Peyre

La poule grise limousine de Thérèse

La limousine de Thérèse, une petite poule rustique

La poule grise limousine de Thérèse

La grise limousine de Thérèse, on devine un petit poussin réfugié dans les plumes à l'arrière © Henri Peyre

La limousine pèse autour de 2 kg ce qui en fait une petite poule ; son plumage varie du gris au bleu, il peut être aussi cendré ou tacheté. Son camail (les plumes du haut) est généralement plus foncée. Ses cuisses sont bien dégagées et sa crête simple et droite. 

Le standard est homologué depuis 1991 et reconnu internationalement depuis 1992. 

La limousine est facile à élever et sa rusticité fait qu'elle supporte bien les climats du Haut Limousin.

C'est une bonne couveuse qui pond en moyenne 170 oeufs par an, avec des pointes à 200 oeufs qui sont généralement blanc rosé pour un poids moyen de 55g.

Les aliments à éviter à tout prix

La poule est omnivore, elle se nourrit d'insectes, d'herbes, de fruits, de grains et de déchets verts. 

Cependant certains aliments sont interdits pour sa santé : pommes de terre, tomates et aubergines crues, avocats, peaux d'agrumes, de bananes, pépins de fruits, restes de plats préparés salés et épicés, chocolat, marc de café, etc.

Les bienfaits des poules au potager

Une poule pondeuse saine donne régulièrement des oeufs de bonne qualité mais pas que.

En grattant la terre, elle aère le sol et se nourrit de larves ou d'insectes ravageurs.

Sa fiente est un fumier de qualité très riche en azote et minéraux (jusqu'à 70 kg/an/poule !).

Intégrer dans votre compost ses plumes activent la décomposition des déchets.

Damien et la Graine indocile présente la vie de ses poules

Les poussins de Thérèse

conversation entre la poule grise limousine et ses poussins

Conversation entre la mère et les poussins adoptés © Henri Peyre

Début juin, la poule limousine de Thérèse se met à couver. N'ayant pas de coq les oeufs n'étaient pas fécondés. Thérèse décide alors d'acheter 5 oeufs présumés fécondés que sa limousine couve tout de suite pendant 21 jours. Au bout du compte : 3 oeufs se révèlent être des oeufs clairs, 2 autres montrent un début d'embryon de poussin.

Déçue, Thérèse se met en chasse de poussins venant de naître pour récompenser sa poule. Elle en trouve 4 à la foire de Chabanais dont 3 "Cou nu". Illico ils sont adoptés par la limousine. Les petits se cachent sous ses plumes, montent sur son dos et restent à proximité de leur mère. Ils ont à peine une semaine. 

Affaire à suivre...